Le Tir à l’Arc Extérieur

Le Tir à l'Arc Extérieur discipline internationale

Si des mauvaises conditions (pluie forte, vent fort, orage) empêchent une pratique en toute sécurité et peuvent conduire à l’annulation (temporaire ou définitive) d’un événement, les archers tirent normalement par tous les temps. Un archer expérimenté saura réagir face aux challenges de son environnement, et tirer convenablement dans le vent, exercer une contre-visée, s’adapter à la pluie, etc. La plupart du temps, toutes les conditions sont réunies pour apprécier le tir en extérieur !

Les basiques de la discipline

Il s’agit, pour les arcs classiques, de la discipline pratiquée pour les Jeux Olympiques. Les archers tirent sur une cible traditionnelle composée de cercles jaunes, rouges, bleus, noirs et blancs dont les scores vont de 10 pour le cercle intérieur à 1 pour le cercle extérieur. La cible pour l’arc classique est de 122 cm de diamètre avec un cercle du 10 de 12.2 cm. Elle se situe a une distance de 20 à 70 mètres selon la catégorie de l’archer.

La cible pour l’arc à poulies fait 80 cm de diamètre avec un cercle du 10 qui mesure 8 cm de diamètre. En compétition nationale et internationale, les cibles d’arc à poulies ne comprennent que les cercles jaunes, rouges et bleus. Cela permet de réduire la taille du blason, afin que chaque athlète puisse tirer sur sa propre cible. La dernière zone marquante, le dernier cercle de couleur bleue, compte 5 points. Au-delà, c’est zéro. Les arcs à poulies tirent à la distance de 50 mètres.

Déroulement d'une compétition TAE discipline internationale

Les athlètes tirent une épreuve de qualification ou de classement pour déterminer les têtes de série dans leur catégorie (type d’arc et sexe). L’épreuve de classement se compose de 72 flèches, selon le système de scores cumulatifs.

Lorsque cela est indiqué sur le mandat de la compétition et lors du Championnat et de la Coupe de France, une compétition de TAE discipline internationale peut comporter des phases finales. Le règlement est simple : après les qualifications, les archers sont classés en fonction du total de leurs points. Le premier archer classé rencontre le dernier classé (au « cut », c’est-à-dire en-deça d’un seuil préalablement indiqué) et ainsi de suite. Les archers se rencontrent en duel et le meilleur à l’issue du match remporte la rencontre et se qualifie pour le tour suivant. Le perdant est éliminé de la compétition. 

Les matches en arc classique se jouent selon le système des sets. Les athlètes reçoivent deux points de set chaque fois qu’ils gagnent un set de trois flèches. Si les deux athlètes font le même score pour leurs trois flèches, ils reçoivent chacun un point de set. Le premier athlète à atteindre six points de set remporte le match.

Les matches d’arc à poulies se jouent sur le décompte total des points. Les athlètes tirent 15 flèches en cinq volées de trois flèches. L’athlète avec le score le plus élevé gagne le match.

S’il y a égalité dans un match, en arc classique selon le système des cinq sets ou dans un match à poulies selon le score cumulatif, alors on départage les athlètes sur une ou deux flèches de barrage (en fonction de la valeur de la première flèche). Chaque athlète tire une flèche et c’est celle qui est tirée au plus proche du centre qui l’emporte.

Les tableaux des éliminatoires se poursuivent jusqu’à ce qu’il ne reste plus que quatre athlètes pour tirer les demi-finales. Les perdants des demi-finales s’affrontent dans un match pour la médaille de bronze, tandis que les vainqueurs des deux demi-finales se disputent la finale pour l’or pour déterminer le vainqueur du tournoi.

Les compétitions par équipes et en double mixte

En plus de la compétition individuelle, les événements nationaux et internationaux peuvent également inclure des compétitions par équipes et en double mixte. L’épreuve en équipe mixte est actuellement incluse dans le Tir à l’Arc Extérieur uniquement.

Les équipes se composent de trois athlètes de la même division. Un quatrième archer remplaçant peut être accepté sur certaines compétitions. Ce sont en général les trois athlètes les mieux classés des qualifications qui disputent l’épreuve, mais les capitaines d’équipes peuvent choisir de changer d’athlètes.

Les équipes mixtes comprennent deux athlètes du même style d’arc, un de chaque sexe. C’est généralement l’athlète de chaque sexe avec le plus haut score en qualification, mais là aussi, les capitaines d’équipes peuvent choisir de remplacer l’un ou l’autre athlète.

Les équipes et doubles mixtes sont classés en têtes de série pour leurs matches éliminatoires sur la base du total des scores individuels dans l’épreuve de classement (les 3 meilleurs scores en équipe, même si celle-ci comporte 4 archers).

Les matches par équipes et en double mixte en arc classique se tirent selon le système de sets. Les équipes reçoivent deux points de set pour chaque set de six flèches (deux chacun) gagné ; les paires mixtes reçoivent deux points de set chaque set de quatre flèches (deux chacun) gagné. Si les deux équipes ou doubles mixtes marquent le même score avec leurs six ou leurs quatre flèches, ils marquent chacun un point de set. La première équipe ou double mixte à atteindre cinq points de set remporte le match.

En arc à poulies, les matches par équipes ou en double mixte sont décidés sur la base des scores cumulatifs. Les équipes tirent 24 flèches en quatre volées de six flèches; l’équipe avec le plus grand total sur les 24 flèches gagne le match. Les équipes mixtes tirent 16 flèches en quatre volées de quatre flèches; l’équipe mixte avec le plus haut score l’emporte.

S’il y a égalité à la fin d’un match par équipes ou en double mixte d’arc classique à quatre points de set partout ou lors d’un match à poulies à score cumulatif, alors le match est décidé dans un barrage. Chaque athlète dans l’équipe ou du double mixte tire une flèche. L’équipe ayant le plus de points remporte le match. Si l’égalité persiste, la flèche la plus proche du centre remporte le match.

Si aucun gagnant ne peut être départagé avec la flèche de chaque équipe qui est la plus proche du centre, alors c’est la seconde flèche la mieux centrée qui fait la décision, puis la troisième. Si aucun gagnant ne peut être nommé, le processus est répété jusqu’à ce qu’un gagnant soit trouvé.

Fermer le menu
quis accumsan adipiscing amet, luctus elit. commodo